Le mot du maire

Madame, Monsieur,
Chers Concitoyens,

Voilà que nos chers chérubins et leurs professeurs ont repris le chemin de l’enseignement et que les congés d’été sont maintenant derrière nous, pour la plupart d’entre nous. Seuls les plus chanceux y auront droit encore.

Les enfants quant à eux vont pouvoir s’amuser sur les deux nouvelles aires de jeu à proximité de leur école, enfin, comme diraient les faciles critiques des réseaux qui auront oublié de lire les précédentes publications. Le cadre s’embellit doucement dans le site de l’Alumnat, et les projets subsistent, si ce n’est l’ancienne chapelle dont le projet reste à préciser avant de futures interventions à venir.

Réchauffement climatique oblige, les vendanges ont une nouvelle fois pris une longueur d’avance et l’effervescence du vignoble va crescendo jour après jour, sous une météo aussi exceptionnelle que les pronostics qualitatifs du millésime qui s’annoncent ! Qualité, quantité, récolte au sec, que demander de plus ? Magnifique récolte avant que les feuilles n’aillent prendre leurs couleurs d’automne et apporter au vignoble son charme incomparable et inégalée.

Si la sécheresse printanière aura finalement été oubliée grâce à un été salvateur en matière de précipitations, nous aurons évité le pire par rapport à d’autres régions une nouvelle fois dévastées, ou encore ces inondations sans pareille en Europe centrale quelques jours après leurs incendies les plus terrifiants de ces dernières décennies.

Le sujet de la prise de conscience du changement climatique doit être général et notre engagement dans l’action individuelle appartient à chacun d’entre nous, à l’image du petit colibri, mais les collectivités se doivent de montrer l’exemple. La signature de la convention de la Trame Verte et Bleue du Champ du Feu validée dernièrement par le Conseil Municipal est une de ces actions validée qu’il reste maintenant à concrétiser sur notre territoire.

Les fêtes populaires qui battent leur plein durant la période touristique ont ravivé la flamme qui s’était ternie ces trois dernières années et depuis mars 2020. La dernière en date est cette magnifique journée commémorant le 75e anniversaire du plus jeune village de France, devenu quartier bucolique de Scherwiller, Kientzville. Magnifique événement et banquet populaire digne d’Uderzo et de Goscinni, avec sangliers et potion magique de notre territoire, pour une ambiance assurée grâce à l’implication de l’Association des Habitants de Kientzville et de la Municipalité. Bravo à tous pour votre implication, sans oublier les héritiers des fondateurs des lieux en marquant définitivement l’Histoire au moyen d’une pierre en grès la plus dure des Vosges issue de la carrière de Champenay, et sculptée dans la masse aux armoiries de circonstance. Elle est dorénavant visible sur la Place Robert KIENTZ, en face des lieux de vie d’époque tels que la piste de danse, la chapelle, l’hôtel et le restaurant.

Les prochains projets d’investissement concernent d’ailleurs cette bourgade où l’éclairage sera remis à neuf de manière imminente et totale. L’intégralité de l’éclairage de la cité sera réalisée en leds et les diagnostics ont été présentés au Conseil Municipal pour que l’appel d’offre puisse être lancé très prochainement. Kientzville sera par conséquent à la pointe de la technologie et l’éclairage actuellement totalement éteint à minuit pourra évoluer vers de nouveaux dispositifs ultra modernes capables d’être gérés à distance pour réaliser de substantielles économies d’énergies toujours et encore. Si Kientzville pourrait être qualifié de laboratoire pour Scherwiller par certains, je dirai plutôt que Kientzville conserve une nouvelle fois sa foulée d’avance sur le centre bourg avant que le système n’y soit intégralement développé. On ajoutera également une réfection imminente de la Rue des Loriots, conjuguée cette fois-ci au chantier de la Rue du Meyerhof et des abords de l’Aubach limitrophe.

L’autre grand chantier en cours d’étude est celui du Centre Bourg et de son imposant réseau de bâtiments communaux tels la Mairie, la Salle Polyvalente, l’ancienne Poste et ses maisons collées à l’arrière, la Maison des Associations et la Maison des Sœurs. Un réseau de chaleur desservant ces anciens bâtiments est à l’étude, tout comme la nécessité d’intervention sur ces bâtiments en matière d’isolation et de remise en état. Le sujet est d’ampleur et il est CELUI du mandat ! La population sera conviée aux choix à faire sur ce grand projet de centralité et les conclusions devraient aboutir sous peu et devraient dessiner l’avenir des investissements et des réalisations pour la fin de ce mandat et du suivant, sans oublier les promesses d’intervention sur l’axe central en matière de voirie, c’est écrit.

Voilà, les chantiers ne manquent pas et le travail se poursuit.

J’en terminerai en remerciant tous les propriétaires fonciers pour leur confiance à la Municipalité en matière d’abandon du produit de la chasse dans la perspective de relocation des baux de chasse pour la période 2024/2033. Grâce à votre soutien, nous aurons récupéré une large majorité de signatures favorables à l’abandon du droit de chasse et pouvons voir l’avenir sereinement pour ces neuf prochaines années. Un grand merci à vous !

Nous vous souhaitons une très belle fin d’été et un très bel automne en perspective !

Olivier SOHLER,
Maire