VISITE VIRTUELLE

LE MOT DU MAIRE

Mesdames et Messieurs,
Chers concitoyens,

Permettez-moi tout d’abord de vous souhaiter à toutes et à tous une très belle et grande année 2019, une année pleine de santé et de bonheur, de joie et de sérénité, de paix et de bonne humeur partagée.
Sans pour autant être une année de transition , l’année 2019 sera celle qui concrétisera les derniers engagements pris en 2014. Le grand chantier du mandat est celui de l’école bien évidemment. A l’heure où nous mettons sous presse, les fondations sont coulées et prêtes à accueillir les premières banches des coffrages car les murs seront édifiés sur place. Nous verrons l’évolution de la construction dans le détail au fur et à mesure de son avancement bien évidemment.
Mais d’autres travaux d’importance verront leur concrétisation en 2019 aussi, comme par exemple la réfection de la Rue Sainte Odile dont les travaux débuteront dès le mois prochain. Une grande attention sera également portée en 2019 à la consolidation du Château du Ramstein, un de nos fleuron patrimonial local. Nous attendons avec impatience l’arrêté préfectoral qui va nous autoriser à débuter ce chantier d’ampleur maintenant que nous avons à peu près traversé toutes les tracasseries administratives préalables, garantes du respect de cet édifice et surtout de l’interférence des travaux liés à sa situation dans le site du biotope protégé. J’émets le voeu que le chantier puisse démarrer rapidement pour que celui-ci puisse être terminé dès l’automne. Les Veilleurs seront soulagés un tant soit peu, au passage confortés dans leur engagement de longue date, et Scherwiller devrait y retrouver une partie de sa splendeur castrale puisque la ruine avait jusque-là été interdite au public et autres promeneurs.

Autre sujet qui me tient à coeur et pour lequel j’aimerai que la population puisse se mobiliser : le stationnement. Un certain nombre d’avertissements ont été déposés ci et là sur des parebrises depuis quelques temps. Il me semble en effet que des efforts se doivent d’être déployés afin de garantir la sécurité de celles et ceux qui privilégient un déplacement doux. Les enfants qui se rendent à l’école n’ont pas à devoir descendre du trottoir pour éviter une voiture mal stationnée. C’est le principe de sécurité qui doit primer avant tout et c’est le respect de la civilité au quotidien qui doit être le leitmotiv. Aussi, ai-je demandé à la police municipale d’accentuer sa présence et de se préoccuper davantage de ces situations qui mettent en péril chacun de nos concitoyens lorsqu’ils se déplacent. Si les déplacements doux sont à gratifier, encore faut-il donner les moyens à chacun pour pouvoir se rendre au centre bourg ou à l’école par exemple, en toute sécurité concevons-le.

La sécurité, le respect mutuel, les règles du quotidien en collectivité dans une commune telle la nôtre, et qu’on aime encore dénommer « grand village », nous amènent à continuer de défendre cette notion jour après jour, et pour le meilleur de chacune et de chacun des Scherwillerois et de ses visiteurs. Gageons de notre bonne volonté à toutes et à tous pour faire évoluer le quotidien et donner à Scherwiller et à ses concitoyens ce qu’ils méritent : le bien vivre ensemble.

Bien sincèrement,
Olivier SOHLER,
Maire

SCHERWILLER