VISITE VIRTUELLE

LE MOT DU MAIRE

Mesdames et Messieurs,
Chers concitoyens,

La vie reprend doucement son cycle, laissant au passage des familles meurtries et dans la douleur. Nos pensées vont vers ces familles avant tout, avec tout le respect associé.

Le monde des soignants aura montré le meilleur et a été à bout de souffle. A l’heure où certains pays voient la pandémie progresser encore, d’autres passent au re-confinement, nous montrant combien l’équilibre est fragile ci et là, combien le risque est encore présent, même si la situation s’est largement améliorée dans notre environnement proche.

Le « jour d’après » que nous engageons en cette fin annoncée de l’Etat d’Urgence programmée au 10 juillet nous appelle tout de même à une prudence de tous les instants, exhortant au passage notre besoin de distanciation physique encore pour quelques temps afin de ne pas subir la nouvelle vague. Nous espérons bien évidemment pouvoir l’éviter et devons poursuivre nos efforts de distanciation et de respect d’autrui pour ne pas subir un reconfinement déjà étudié.

Mais la raison est à l’espoir, à l’espoir d’un jour d’après qui sera meilleur et qui honorera les leçons qu’il faudra tirer de cette pandémie. Les écoles ont été ouvertes à nouveau et le soutien à l’économie locale est de rigueur. Il passe par chacune et chacun d’entre nous, par notre comportement et notre mode de consommation, de réflexion même avant l’acte d’achat, par notre vision plus générale. La relocalisation est à l’étude, le consommer local pointé du doigt. Gageons que les réflexions engagées suite à cette crise sanitaire malheureusement non achevée nous engagent vers des dispositions plus réalistes, plus respectueuses aussi de l’environnement et de l’Homme en général. Les aides octroyées par l’Etat, la Région et les collectivités locales permettront de venir en aide aux entreprises fragilisées par la crise afin de les soutenir dans la poursuite de leur activité, elle-même génératrice d’emplois pour le bienfait de l’équilibre économique. Le soutien devient donc incontestablement nécessaire.

Si les élections du second tour des municipales de ce dimanche n’avaient pas d’effet direct pour Scherwiller, le résultat s’est pourtant fait attendre eu égard des conséquences pour la Communauté de Communes à laquelle nous adhérons et dont le fonctionnement était perturbé jusque-là entre les nouveaux élus des communes ayant achevé leur processus dès le premier tour, et la ville centre qui devait terminer son parcours ce dimanche. Voilà la chose réglée, enfin dirai-je, pour en terminer et repartir de bon pied pour un travail efficace et productif, et pour le meilleur de tous les concitoyens de notre territoire et de son attractivité.

S’agissant des Grands Travaux en cours dans notre commune, je vous informe que les travaux ont repris au Château du Ramstein, qu’ils avancent avec rigueur et que des découvertes spectaculaires y ont été faites en matière d’archéologie sur le patrimoine bâti. Nous reviendrons vers vous avec un exposé plus détaillé en ce sens. Au niveau de l’école en cours de construction, le retard lié à la crise a pour effet immédiat un décalage de près de deux mois de l’entrée des élèves et des enseignants dans le nouvel édifice. Si les travaux ont bien repris et que le chantier avance maintenant normalement, le déménagement est dorénavant prévu pour les vacances de la Toussaint.

Je terminerai en ayant une pensée pour toutes nos associations locales affectées par la crise et j’espère bien évidemment qu’elles pourront retrouver rapidement leur rythme de croisière pour reconquérir ce dynamisme mis entre parenthèses jusque-là.

Bon courage à toutes et à tous.

Bien sincèrement,
et prenez soin de vous et de vos proches !

Olivier SOHLER
Maire de Scherwiller

 

SCHERWILLER